Le village de N’gaye N’gaye Al et de Léyenne

C’est en décembre 2001 que l’association Enfance Action visite pour la première fois le village de brousse N’gaye N’gaye Al sur l’invitation de l’instituteur qui venait d’être nommé, originaire de Meckhé et déjà membre de l’association Enfance Action Sénégal.

Il se situe au Nord-Est de Dakar (120 km), en zone sahélienne. On y accède par une piste d’environ 10 km à partir de la nationale reliant Dakar à Saint-Louis. La ville la plus proche, offrant tous les services est Tivaouane à environ 25 km.

Le village compte 250 habitants pour 14 concessions et 22 chefs de famille. L’activité principale est l’agriculture : arachide, mil, manioc, niébé (haricot rouge), oseille, pastèques et la culture maraîchère : tomates, choux, piments.

Ce village a été bâti sur les rives d’un fleuve asséché dans les années 1970, période de grandes sécheresses. Le lit du fleuve situé en contrebas du village offre une réserve d’eau souterraine (à 4 m environ) : des trous d’eau se forment aisément. C’est sur ces terres que la culture maraîchère s’exerce.

Ce village, comme beaucoup de villages de brousse, est sans eau courante, sans électricité, sans moyen de transport.

Enfance Action a souhaité venir en soutien au déploiement de ce village par l’installation d’une pompe solaire, un accompagnement à la culture maraîchère et le développement de la scolarisation des enfants.

Le village de Léyenne est le village voisin à N’gaye N’gaye Al, il profite de l’école primaire de N’gaye N’gaye Al et utilise les mêmes techniques pour le maraichage.

Vous trouverez dans cette rubrique tout ce qui a été mis en place dans les villages de N’gaye N’gaye Al et de Léyenne.

L’un des premiers projets d’Enfance Action à N’gaye N’gaye Al a été l’installation d’une pompe solaire dans le puits, sur la place principale du village.

Les villageois avaient pris pour habitude, pour l’arrosage des champs de légumes, de creuser des trous d’eau dans lesquels ils puisent à l’aide de boîtes de conserve suspendues à une canne en bois. Ces trous d’eau s’avèrent instables et dangereux : les risques d’effondrement omniprésents peuvent (...)

Jusqu’en 2002, un abri provisoire servait d’école. Impressionné par la mobilisation des instituteurs, l’assiduité des enfants et le dynamisme créé par Enfance Action, l’inspecteur d’académie a favorisé la construction, par l’état sénégalais, d’une « vraie » école, et conforté les deux postes d’instituteur. (...)

Grâce et avec l’aide de M. Yvan Raymondie, l’école de N’Gaye N’Gaye Al et l’école primaire de Chancelade partageront une correspondance scolaire. Cette correspondance scolaire permettra de pouvoir échanger et apprendre des cultures différentes et d’avoir un épanouissement des enfants des deux (...)

Grâce et avec l’aide de M. Yvan Raymondie, nous avons pu obtenir une subvention de la mairie de Chancelade s’élevant à 2 000€. Avec cet argent nous avons décidé de construire deux nouveaux puits dans le village de N’Gaye N’Gaye Al pour leur permettre de continuer et d’étendre leurs maraichages. En (...)

Thiamène est un village situé dans la communauté rurale de Pire. Le village enclavé est accessible par une piste sableuse distante de 15km de la route nationale. Dans ce village, il n’y a pas de structure sanitaire, pas d’école. Les élèves se déplacent vers Ngay Ngay Al, distant de 2km pour y être scolarisés . La demande d’alphabétisation de la part des femmes est forte. Elles sont motivées, disponibles, organisées en GPF (groupement de promotion féminine).

En collaboration avec le GREF Dordogne, puis « les Amis du GREF », un projet de coopérative d’écoles est instruit entre 2013 et 2015. Cette coopérative d’écoles inclut plusieurs domaines : domaine de l’élevage domestique , parrainage d’élevage des moutons par les élèves , extension du maraîchage à Ngay (...)